Mycologie & Pathologie Forestières.DZ
Bienvenus sur MycoDZ !
Annonces
Aucune annonce pour le moment !
Glossaire
Glossaire
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le 2015-01-22, 20:15

Introduction

Aller en bas

default Introduction

Message par Admin le 2013-01-17, 22:04


L’importance que revêtent les champignons supérieurs dans les cycles écologiques forestiers n’est plus à démontrer : décomposition ligneuse, recyclage de la matière organique, mycorhization des arbres, ce sont aussi d’excellents indicateurs de la richesse du milieu et de l’état de santé des peuplements. Ils sont aussi, très appréciés en tant qu’aliments, décrits comme “ Aliments des dieux ” par les Romains, leur domestication remonte à plus de 5000-4000 ans avant J.C..
Chez nous, souvent les champignons sont synonymes de danger, de toxicité et de mort, et cela est en fait le résultat des nombreux cas d’intoxications, parfois mortelles que l’on enregistre chaque année. Pour un amateur de champignons, les expériences visuelle, olfactive et parfois même gustative, constituent « une clé de détermination » qui lui permet d’éviter les confusions. Cependant, même les amateurs les plus avertis, sont parfois confrontés à des confusions dont les conséquences peuvent êtres très dangereuses. Citons quelques exemples les plus courants :

• Le champignon de Paris (Agaricus bisporus) confondu avec la psalliote jaunissante (Agaricus xanthodermus) ;
• L’agaric des jachères (Agaricus arvensis) confondu avec l’amanite mortelle (Amanita phalloides) ;
• Plusieurs espèces de bolets comestibles très appréciés confondus avec d’autres bolets toxiques tel que le bolet satan (Boletus satanas) ;
• La volvaire comestible (Volvariella esculenta) confondue avec les amanites (Amanita sp) ;

Dans ce document d’initiation, nous essayerons de vous donner une meilleure vision des
champignons, nous expliquerons ce qu’est vraiment un champignon, ses stades de développement, les types et différentes formes qu’il peut prendre et ce qu’il faut pour le reconnaître ou l'étudier. Nous aborderons de manière succincte les causes et types d’intoxications. Afin de vous satisfaire, nous présenterons aussi quelques champignons d’Algérie (comestibles, toxiques et mortels) les plus communs et quelques champignons rares qu’il nous faudra préserver pour protéger notre biodiversité, et enfin nous donnerons quelques conseils sur la consommation des champignons.

Il est bien sur évident que le contenu de ce cours est loin d’être suffisant, il ne fera pas de vous
des mycologues amateurs, il vous permettra seulement de vous initier, CAD d’acquérir les notions de bases pour pouvoir décrire correctement vos observations et de les comparer à celles des guides scientifiques de mycologie.

L’expérience vous apprendra beaucoup sur la ou les méthodes de travail susceptibles de vous
donner pleine satisfaction. La détermination des champignons supérieurs est un travail laborieux qui nécessite beaucoup de patience et beaucoup de rigueur pour celui qui s’engage à parfaire son travail et d’offrir a la science ainsi qu’a l’Homme un produit scientifique et technique sérieux et crédible.


Dernière édition par Admin le 2013-02-01, 18:10, édité 2 fois (Raison : "En petit champ croît bon blé.")

Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Alger

http://mycodz.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum